Poser un chevêtre pour Velux en 11 étapes

L’installation d’un velux est nécessaire pour assurer un éclairage approprié des pièces à un étage supérieur ou localisées sous les combles. La mise en place d’un chevêtre au préalable, est indispensable pour la stabilité de votre velux. Par ailleurs, ce type d’installation requiert une bonne maîtrise des techniques de bricolage. Voici en quelques étapes comment poser un chevêtre pour velux en toute sécurité. 

Prix moyen d'une pose d'un vélux

Entre 150 jusqu'à 350€

La préparation 

Un chevêtre est une pièce de charpente qui permet de poser le velux. C’est en effet un cadre de toiture qui sert de renfort et de soutien au velux. Il est un élément de la trémie du plancher qui reçoit des solides comme le velux afin de garantir l’équilibre de ce dernier. 

L’installation d’un chevêtre est par ailleurs une manœuvre technique qui exige une bonne connaissance de la serrurerie opérationnelle ainsi qu’un outillage bien défini. Il est recommandé de recourir aux services d’un professionnel dans le domaine pour plus de sérénité. Par ailleurs, si vous décidez de faire l’installation vous-même, vous pouvez vous faire assister par un proche. Notez que la mise en place d’un chevêtre pour velux est réglementée.

Une déclaration de travaux ou la sollicitation d’un permis de construire sont des démarches administratives indispensables avant le début d’une telle opération. Aussi, selon la RT 2005, la surface vitrée doit être au minimum le 1/6 de la surface totale habitable pour une optimisation maximale de l’éclairage. La règle exige également qu’un chevêtre soit réalisé uniquement quand l’écartement entre les chevrons est supérieur ou inférieur à la largeur de la fenêtre de toit. 

Définir le type de chevêtre pour velux à poser 

En général, un chevêtre peut être en fer, en béton armé ou encore en bois. La matière du chevêtre à mettre en place dépend essentiellement de son utilisation future. Pour choisir le type de chevêtre pour votre velux, vous devez faire la conjonction de 3 paramètres que sont : 

  • Les mensurations de la trémie 
  • Le calibre du plancher 
  • Le poids des charges que vont soutenir le chevêtre 

Rassembler le matériel 

La réalisation d’un chevêtre exige beaucoup de précisions. Tout le matériel nécessaire doit être réuni avant le début de l’opération. Il s’agit principalement de vis, de maillets en bois, d’une visseuse ainsi que deux planches. Vous pouvez aussi vous munir de matériel de protection comme un casque anti-bruit, des gants et des lunettes de protection afin de travailler en toute sécurité. 

Penser à la feuillure 

La feuillure, c’est l’angle se trouvant à la face, ou au long d’un élément de charpente. Ce dernier doit concourir à la fixation ou à l’admission du bord d’une pièce. La feuillure est en réalité l’accessoire qui reçoit le vitrage. Vous pouvez vous en procurer dans certains magasins qui proposent des feuillures requises pour le velux. Il est également possible d’en confectionner à domicile, moyennant une scie circulaire ou un rabot. 

Associer les planches 

Au prime abord, vous devez découper les planches suivant les mensurations appropriées. Ensuite, il faudra assembler ces dernières à l’aide d’une visseuse tout en les retenant en position parallèle. C’est un exercice assez complexe. Pour garantir un succès total au cours de cette manœuvre vous pouvez vous servir d’un gabarit avec des lattes qu’il faudra précédemment fabriquer. Aussi, toutes les parties présentant les feuillures doivent être disposées vers le haut. 

Faites un premier essai 

Le chevêtre idéal doit s’intégrer harmonieusement à la fenêtre du toit. Vous devez donc effectuer un premier essai avec votre chevêtre à blanc. Cela vous permet de vérifier les mesures avant toute fixation. De ce fait, il se pourrait que vous raboter une planche afin d’obtenir les mensurations adéquates. 

Effectuer un ajustement avec le maillet 

Demandez un devis près de chez vous et choisissez nos meilleurs artisans


    À cette étape, vous aurez besoin d’une personne capable de maintenir votre chevêtre au niveau de la fenêtre du toit. Tandis que cette personne s’assure de stabiliser le chevêtre, vous devez à l’aide d’un marteau donner des coups sur les différents coins de montage. Le but ici, c’est de faire passer les bords portant les feuillures à travers la partie creuse de la fenêtre du toit. 

    Faites des vérifications 

    C’est une étape indispensable lors de la mise en place d’un chevêtre de velux. En effet, il est important de vérifier que le cadre introduit ne déborde pas. Ce dernier doit respecter les normes sans dépasser le niveau des lattes. Dans le cas contraire, vous devez le retirer, faire une coupe avant de le remettre à nouveau. Il est primordial de faire les rectifications avant le montage définitif pour éviter de faire face à des situations impossibles. 

    Passez à l’encastrement du chevêtre 

    Pour un ajustement idéal de votre chevêtre, celui-ci doit passer dans l’encadrement avec un léger forcing. Dans cette optique, il faudra que vous tapiez sur les bords munir d’une planchette avec le maillet tout le long. Votre chevêtre sera dès-lors bien encastrer dans la fenêtre du toit. 

    Vissez le chevêtre 

    Pour maintenir le chevêtre dans l’encadrement de la fenêtre du toit, vous devez le visser. Ainsi, après une bonne mise en place du chevêtre, vous devez vous servir des vis pour soutenir tout votre montage. Vous pouvez également fixer les éléments par clouage tout en respectant l’équerrage

    Prix moyen d'une pose d'un vélux

    Entre 150 jusqu'à 350€

    Faites les finitions 

    Après l’installation de votre chevêtre, il est important d’effectuer les finitions. Ceci dépendra entièrement de vos attentes et de l’aspect général de la pièce, c’est-à-dire les couleurs et les différents accessoires. 

    A savoir
    Le chevêtre est un élément indispensable pour la pose d’un velux. Son installation demande de l’expression et énormément de précisions. 
    Trouver un pro Devis gratuit dans votre ville