Avantages et inconvénients de la peinture à la chaux : tout savoir

La peinture à la chaux ou lait de chaux est une peinture qui peut s’appliquer à l’intérieur comme à l’extérieur d’une habitation. Elle peut servir de revêtement pour toutes les pièces de la maison. Comme les autres catégories de peinture, la chaux possède des avantages et des inconvénients que nous allons mettre en exergue dans ce dossier.

La peinture à la chaux : qu’est-ce que c’est ?

La peinture à la chaux n’est pas une nouveauté, vous devez vous en douter. En effet, l’usage de cette peinture remonte déjà à l’antiquité, mais on assiste actuellement à son retour en force. Pour la petite histoire, la chaux est le résultat de la cuisson de pierres calcaires à très haute température, autrement dit à 1200 °C. Lorsqu’elles sont cuites, les pierres qui sont éteintes puis broyées. C’est ainsi qu’elles sont alors transformées en chaux vive.

Il tient de préciser que la chaux est blanche de nature. Elle a donc besoin d’une teinte et lorsqu’elle est colorée, la chaux est très décorative. Aujourd’hui, la mode est à la peinture à chaux verte, rouge ou bleues que l’on obtient par l’ajout de fer, de chrome, de cobalt ou d’oxydes de cuivre. Lorsque la peinture sèche, la couleur peut s’atténuer, ce qui suppose qu’il faut rajouter d’autres couches. Ainsi, il faut prévoir une quantité suffisante de peinture à la chaux avant de débuter un chantier.

Il existe deux différents types de peinture à la chaux, à savoir :

  • La peinture à la chaux aérienne : ce revêtement est destiné aux enduits de décoration pour l’intérieur et l’extérieur
  • La peinture à la chaux hydraulique : qui est destinée aux enduits de protection. Ce revêtement est très résistant face aux conditions climatiques.

Quels sont les avantages de la peinture à la chaux ?

Bien qu’elle semble assez archaïque, la peinture à la chaux présente de nombreux avantages :

Polyvalent
La peinture à la chaux peut remplacer le plâtre de plafonnage, les peintures vinyliques et le ciment de mortier.
Perméable à la vapeur
La peinture à la chaux offre aux murs l’occasion de bien respirer. Par ailleurs, elle favorise les échanges hygrométriques et l’évacuation de l’humidité. Elle empêche les remontées humides.
Accentue le confort intérieur
La peinture à la chaux possède la capacité naturelle de contrôler l’humidité des murs et donc d’une pièce. Elle vous permettra donc de faire des économies d’énergie, sachant que le chauffage est nettement plus efficace lorsque les murs sont secs.
Imperméable
Il est vrai que la peinture à la chaux laisse passer l’air, mais ce n’est pas le cas avec l’eau. En d’autres termes, elle empêche l’humidité de pénétrer dans les murs.
Fait office d’isolant phonique et thermique
La peinture à la chaux possède des vertus isolantes thermiques et phoniques. Il est possible d’optimiser ses performances en ajoutant dans la peinture du chanvre et du lin.
Produit sain
La peinture à la chaux est très saine. Elle ne contient pas de composés organiques volatils. Aussi, elle empêche la prolifération des moisissures.
Produit ignifuge
Les deux catégories de peinture à la chaux résistent très bien au feu.
Revêtement souple et résistant
La peinture à la chaux peut être appliquée sur différents supports. Souple et élastique, cette peinture s’adapte facilement aux mutations du bâti. Notons que cette peinture vieillit très bien.
Peinture facile à poser
La peinture à la chaux se pose facilement, mais elle s’enlève aisément également. Si vous avez envie de poser une nouvelle peinture, aucun traitement particulier n’est nécessaire.
Peinture ultra-décorative
La peinture à la chaux propose un immense choix de décoration aussi bien pour la façade que pour les murs intérieurs. Lorsqu’elle est mélangée à des pigments naturels, cette peinture offre un immense choix de coloris.

Les inconvénients de la peinture à la chaux

Comme mentionnée dans l’introduction, la peinture à la chaux possède quelques inconvénients qu’il faut mettre en lumière :

Bien respecter les conditions d’application
Pour que la peinture à la chaux puisse tenir, il faut respecter les conditions de préparation. Le risque est de la voir se poudrer (se transformer en farine) avec le temps. Si la peinture est mal gérée, elle va se mettre à moisir, donc la prudence est de rigueur.
La couleur diminue en séchant
Malheureusement, la peinture à la chaux colorée s’éclaircit lorsqu’elle sèche. Pour arriver à un résultat, il faut prévoir plusieurs couches.
Tout le monde ne réagit pas de la même façon à la chaux
Certaines personnes sont plus sensibles à la peinture à la chaux que d’autres. Il faut vous assurer de ne pas être allergique à cette peinture avant de la manipuler.
La peinture à la chaux se salit vite
Étant un revêtement mat et poreux, la peinture à la chaux se salit assez vite, mais par chance, elle s’entretient assez facilement.
La peinture à la chaux réagit mal à l’ajout d’autres produits
Il faut être méticuleux dans l’ajout des produits dans la peinture à la chaux. Les composants inadaptés peuvent entrainer le décollement de la peinture, l’apparition des grumeaux sur le revêtement, la précipitation des particules. Parfois, la peinture à la chaux va virer au rose.

Les recettes de la peinture à la chaux

La peinture à la chaux peut être préparée de multiples façons. Vous pouvez choisir parmi les procédés suivants :

  • Le chaulage : dans cette peinture, la chaux est fortement dosée. Il s’agit de la préparation la plus rustique. On l’utilise pour peintre les façades.
  • Le badigeon à la chaux : cette peinture est plus diluée que le chaulage. Elle donne aux murs un effet patiné. En la mélangeant avec du sable, elle donne une finition sablée. Cette peinture à la chaux s’applique avec une brosse spéciale ou un rouleau.
  • La détrempe à la chaux : cette peinture à la chaux est plus diluée que le badigeon. On l’utilise pour peindre des fresques colorées sur un support ayant reçu un enduit de chaux.
  • La patine : il s’agit d’un lait de chaux très dilué. On l’utilise pour uniformiser une surface bâtie avec des matériaux contemporains afin de lui donner un aspect vieilli.
  • L’enduit à la chaux : ce revêtement est utilisé pour protéger les murs des changements de température. Elle est recommandée pour les pièces comme la cuisine ou la salle de bain. S’appliquant à la taloche, cette peinture peut être utilisée comme enduit de finition.

Quelques conseils pour l’application de la chaux

La façon dont il faut préparer la chaux est à peu près similaire pour les différentes catégories de peinture. N’oubliez pas, l’intérêt d’enduire un mur de cette peinture est pour la permettre de mieux respirer et aussi de lutter contre l’humidité. Cette tâche est certes à la portée de chacun, mais pour un résultat optimal, il est conseillé de faire appel à des professionnels. En cas de besoin, vous pouvez être mis en relation avec des peintres spécialisés.

Astuce de notre expert
Pour réussir la préparation de la chaux, il faut travailler dans des conditions optimales, c’est-à-dire entre 10 et 18 °C. Ainsi, la peinture ne va pas sécher trop vite. Peindre n’est pas l’étape la plus difficile. C’est la correction qui posera souci. Là, vous devez repasser de nombreuses fois à certains endroits pour que le rendu soit vraiment uniforme.
Trouver un pro Devis gratuit dans votre ville