Que disent les forums à propos du prix de l’isolation extérieure ?

Avec l’augmentation des factures énergétiques, de plus en plus de personnes se décident à rénover leurs habitations, voire à augmenter leur potentiel énergétique. C’est à ce moment qu’intervient l’isolation extérieure.

L’isolation thermique par l’extérieur ou ITE s’est révélée être une solution de premier choix. Elle permet de réduire considérablement les déperditions énergétiques d’un logement, même ancien, si tant est qu’elle soit réalisée dans les règles de l’art. Alors, comment ça fonctionne ? Qu’en disent les personnes concernées ? Voyons cela sans plus attendre.

Isolation laine extérieure
Isolation laine extérieure – Estimation de mon devis par un professionnel

Qu’est-ce que l’ITE ou l’Isolation Thermique par l’Extérieur ?

L’isolation thermique par l’extérieur, aussi abrégé ITE, regroupe l’ensemble des techniques qui permettent de réduire les transferts thermiques d’un bâtiment en mettant en place des revêtements à l’extérieur des murs.

Ce manteau isolant va pouvoir réduire les déperditions énergétiques d’un bâtiment et augmenter son coefficient d’isolation. Il existe plusieurs techniques pour mettre en place un ITE et de façon générale, isoler depuis l’extérieur permet de bénéficier de plusieurs avantages :

  • un gain de place conséquent (à l’inverse d’une isolation depuis l’intérieur) ;
  • des travaux moins lourds (on peut continuer d’habiter normalement dans son logement sans avoir à déplacer tous les meubles) ;
  • des travaux moins chers ;
  • globalement un meilleur rapport qualité / prix qu’une isolation par l’intérieur.
Note
Par contre, il faut garder à l’esprit que ce type de travaux peut également entraîner une demande de permis de construire si ces derniers impactent en profondeur la structure de la façade.

Quels sont les avantages de l’ITE ?

L’ITE est une technique d’isolation qui permet avant tout de supprimer les ponts thermiques. Les ponts thermiques sont des ruptures d’isolation qui permettent au froid (ou au chaud) de s’engouffrer dans un bâtiment. Les endroits les plus impactés sont généralement les liaisons entre murs et planchers ou murs et plafonds. Supprimer ces ponts thermiques en isolant par l’intérieur se révèle souvent très difficile et beaucoup moins efficace qu’avec une isolation extérieure. En voici un exemple avec un schéma :

De plus, une isolation thermique par l’extérieur permet également de réduire les temps de travaux et d’économiser tant sur le matériel que sur la main d’œuvre. En effet, les travaux étant moins lourds en termes de mise en place (pas de déménagement si les locaux sont habités, pas besoin de déplacer les meubles, etc.) et donc également en termes de prix, une isolation par l’extérieur est toujours à privilégier à une isolation par l’intérieur lorsqu’on a le choix. De plus, de nombreuses aides existent comme le PTZ (Prêt à taux zéro) ou encore le crédit d’impôt pour la transition énergétique, qui vous permettent à la fois de réduire le coût des travaux et de bénéficier d’une réduction de votre facture énergétique.

Enfin, étant donné que ces travaux sont réalisés non pas à l’intérieur du bâtiment, mais à l’extérieur, ces derniers n’auront donc aucun impact sur la surface habitable du logement, ce qui au final est l’un des points les plus importants à retenir.

Quels types d’isolant existe-t-il et quelles sont leur performance thermique ?

Il existe plusieurs types d’isolants que l’on peut mettre en place lors d’une isolation extérieure. Ils sont utilisables peu importe le type de pose que vous choisissez. Les voici :

  • Laine de roche / Laine de verre : le plus couramment utilisé pour sa résistance thermique correcte et sa résistance au feu.
  • Polystyrène expansé blanc : solution au meilleur rapport qualité / prix lors de la pose sous enduit.
  • Polystyrène expansé gris : meilleur coefficient d’isolation que le polystyrène expansé blanc.
  • Panneaux en fibre de bois : bonne solution d’isolation écologique avec un bon coefficient d’isolation, mais relativement plus cher que les matériaux précédents.
  • Mousse résolique : isolant le plus performant du marché mais également l’un des plus coûteux.
IsolantCoefficient d’isolation
Laine de rochelambda 36
Laine de verrelambda 36
Polystyrène expansé blanclambda 38
Polystyrène expansé graphité grislambda 32
Panneaux en fibres de boislambda 38
Mousse résoliquelambda 22
A savoir
Plus le coefficient lambda est faible, meilleure seront les propriétés isolantes du matériau. Pour en savoir plus, nous vous invitons à lire cet article.
Façade isolante d'une maison
Façade isolante d’une maison – Obtenir un devis rapidement

Quelles sont les différents types de pose d’un ITE ?

Il existe deux techniques d’ITE : la première que nous allons voir est la technique sous enduit, aussi appelée filière humide et la seconde est la technique sous bardage, aussi appelée filière sèche. Voyons voir de quoi il s’agit.

L’ITE sous enduit

Demandez un devis près de chez vous et choisissez nos meilleurs artisans


    Il existe trois types de pose concernant un isolant sous enduit : la pose collée, la pose calée-chevillée et la pose par fixation mécanique. Chacune possède ses avantages et ses inconvénients. Mais il faut avant tout se décider sur le type d’enduit à poser :

    • L’enduit minéral : aspect traditionnel et bonne tenue dans le temps.
    • L’enduit organique : revêtement plastique épais (RTE) le plus souvent utilisé pour sa simplicité de mise en place.

    ITE et pose collée

    La pose collée de l’ITE sous enduit consiste à directement coller l’isolant sur le support. Nous vous conseillons d’éviter ce procédé en rénovation si la surface des murs présente des irrégularités.

    Isolants compatibles en pose collée :

    • panneaux en fibre de bois ;
    • polystyrène expansé blanc ;
    • polystyrène expansé gris.

    ITE et pose calée-chevillée

    La pose calée-chevillée permet d’utiliser tous les types d’isolants et en plus elle est très appréciée en rénovation étant donné que ce type de pose convient parfaitement même lors d’irrégularités sur les murs.

    À savoir :
    Pour éviter les ponts thermiques, les chevilles seront recouvertes par un morceau d’isolant.

    ITE et fixation mécanique

    Cette technique n’est compatible qu’avec du polystyrène expansé blanc. Il s’agit de rails à poser sur lesquels viendront directement se fixer l’isolant. Il s’agit de l’une des méthodes les moins utilisées.

    L’ITE sous bardage rapporté

    L’ITE sous bardage rapporté est une technique de pose qui s’utilise tant en rénovation qu’en habitation neuve. Elle permet d’envelopper les murs extérieurs avec l’habillage de votre choix sans avoir à passer par un enduit.

    Une ossature en bois / en métal est fixée directement sur les murs et l’habillage viendra se fixer par-dessus. Entre l’isolant et le bardage subsiste une lame d’air d’environ 2 cm qui permet d’évacuer les excès d’humidité ainsi que la condensation.

    Bien que ce type d’ITE soit plus contraignant à mettre en place, elle permet également d’offrir un vaste choix de bardage tout en isolant et en réduisant considérablement les ponts thermiques.

    Combien coûte une isolation extérieure ?

    Le prix d’un ITE varie considérablement en fonction de la technique utilisée. Pour en savoir un peu plus, voici un tableau regroupant l’ensemble des techniques que nous avons exposées et la plage des prix constatés.

    ITE sous enduit
    Type de posePrix (au m²)
    Pose collée115€ à 160€
    Pose calée-chevillée120€ à 200€
    ITE sous bardage
    Type de bardagePrix (au m²)
    PVC15€ à 70€
    Bois (douglas, red cedar, mélèze)20€ à 130€
    Métal45€ à 110€
    Composite40€ à 90€
    Pierre (naturelle ou reconstituée)70€ à 130€

    Que disent les forums au sujet de l’isolation extérieure ?

    Avant de se lancer dans une isolation extérieure il peut être intéressant de connaître le point de vue de personnes ayant eu à faire ce genre de travaux. Pour cela, rien de mieux que de faire un tour des forums et de voir les avis pertinents de personnes qui en parlent. Voyons voir ce qu’elles en disent.

    Isolation laine extérieure

    Tarif moyen horaire d'un maçon

    Entre 35€ et 65€

    L’avis de Valérie au sujet de l’isolation extérieure : l’importance de prêter attention aux ponts thermiques

    Lorsqu’on entreprend une isolation extérieure, il est très important de prêter attention aux ponts thermiques. Ces derniers se cachent un peu partout dans un logement : 

    • l’encadrement des portes et fenêtres ;
    • les seuils de portes / portes fenêtres ;
    • les soubassements ;
    • les jonctions entre façades et plancher, façade et toiture, façade et refend ;
    • les balcons.
    • etc.

    L’avis de Yann au sujet de l’isolation extérieure : comment choisir sa solution d’ITE ?

    J’ai acheté une ancienne maison que j’ai entrepris de rénover. Elle était habitable mais au fur et à mesure des années qui passaient, je me suis vite rendu compte qu’elle représentait un sérieux gouffre financier en termes de chauffage. Et pour cause, elle n’était pas bien isolée du tout.

    J’ai rapidement fait le tour des entreprises proches de chez moi pour avoir un avis concret sur lequel j’allais pouvoir me baser pour entreprendre les démarches suivantes. Toutes m’ont conseillées de partir sur un ITE sous bardage, moins compliqué à installer et surtout moins onéreux (en rénovation). Par contre je n’étais pas informé sur une alternative au bardage : les systèmes de vêture et de vêtage.

    Il s’agit de techniques qui sont directement mises en œuvre sur le bâti et sont différentes du bardage car elles ne possèdent pas de lame d’air ventilée entre l’isolant et le revêtement. Toutes les deux sont possibles dans le cas d’une rénovation. La vêture est un revêtement extérieur directement composé d’un isolant et d’une plaque de parement et le vêtage ne possède pas d’isolant, il s’agit uniquement de plaques de parement posées en direct sur le mur.

    Trouver un pro Devis gratuit dans votre ville