Portail électrique solaire : comment ça marche et à quel prix ?

À la recherche du confort au quotidien, beaucoup optent pour l’utilisation d’un portail électrique. En effet, la vie paraît plus simple et facile quand on l’utilise puisqu’on peut l’ouvrir et le fermer avec une télécommande. Cependant, ce type de portail dépend beaucoup de l’énergie électrique et peut présenter des défaillances en cas de coupure d’électricité. C’est donc là tout l’intérêt de l’utilisation d’un portail électrique solaire puisqu’il ne présente pas ce défaut en plus d’avoir zéro impact sur l’environnement. Voici tout ce qu’il y a à savoir sur son fonctionnement et son prix.

Portail électrique solaire : qu’est-ce que c’est ?

Comme son nom l’indique, un portail solaire est juste un portail motorisé fonctionnant à partir de l’énergie solaire. Le portail solaire n’est pas raccordé au réseau électrique, mais s’utilise également avec une télécommande tout comme le portail électrique simple.

Fonctionnement du portail électrique solaire

Le portail électrique solaire est équipé d’un moteur électrique tout comme le portail électrique. En effet, de nombreux types de motorisation électrique existent :

  • Motorisation à bras articulé : afin de pousser et de tirer le vantail du portail, le mouvement des bras humains est reproduit.
  • Motorisation à vérin : alimentés par un dispositif hydraulique, des vérins remplacent ici les bras.
  • Motorisation sur roue : afin de déplacer le vantail, des roues sont actionnées par le moteur. Cependant, il faudrait envisager ce type de motorisation seulement sur terrain vraiment plat.
  • Motorisation intégrée : tout comme son nom l’indique, dans ce cas-ci, le moteur est intégré à l’axe du vantail. On l’enterre généralement.

Par ailleurs, au niveau du portail électrique solaire, l’alimentation de la motorisation électrique est assurée par des panneaux photovoltaïques. En effet, ces derniers captent l’énergie procurée par le rayonnement solaire. Contrairement à un portail électrique classique, le portail solaire est alimenté donc par un dispositif solaire constitué de :

  • Panneaux photovoltaïques : en fonction de la localisation géographique, ils sont installés sur les piliers du portail électrique solaire avec un angle de 30 à 45°. Le rendement des panneaux solaires peut être nettement amélioré par leur orientation.
  • Onduleur : tout d’abord, afin de charger les batteries, il stabilise le courant alternatif produit par les panneaux solaires. Ensuite, il permet l’alimentation du moteur du portail. 
Attention
En outre, il ne faut surtout pas connecter d’autres systèmes sur l’onduleur d’une motorisation solaire afin de ne pas entraver le rôle du dispositif solaire.

Que faut-il prendre en compte pour bien choisir une motorisation solaire ?

Si vous voulez bien choisir une motorisation solaire pour votre portail, vous devez considérer certains critères notamment :

Critères de choixIndications
Type de portailPortail à un vantailInstaller un seul moteur, mais puissant
Portail à deux vantauxInstaller deux moteurs de puissance équivalente
Matériau du portailPortail en AluInstaller une motorisation à bras articulé
Portail en PVCInstaller une motorisation à vérin
Portail en boisInstaller une motorisation à vérin ou intégrée
Portail en acier ou en fer forgéInstaller une motorisation sur roue ou à vérin
Fréquence d’utilisation du portailCadence soutenueInstaller une motorisation à bras articulé, mais avec une vitesse d’exécution plus rapide
Cadence moyenne ou faibleInstaller n’importe quelle motorisation parmi les autres types

Installation d’une motorisation pour un portail électrique solaire

Lorsque vous voulez installer une motorisation intégrée ou enterrée, il est recommandé de faire appel à un professionnel, car cela implique de lourds travaux. Cependant, lorsqu’il s’agit d’une motorisation à bras articulé et d’une motorisation à vérin, voilà ce qu’il faut faire :

  • Localiser l’emplacement du moteur : le moteur doit être bien disposé afin de permettre une ouverture optimale du portail. Un mauvais positionnement du moteur peut en effet réduire de manière considérable la course du portail.
  • Fixer le moteur : le moteur doit être fixé soit sur le pilier du portail, soit sur le mur de la clôture. Il faudrait prendre en compte le support pour fixer le moteur. Dès lors, il faut fixer le moteur avec des vis pour un support en bois et avec des boulons avec cheville pour un support en dur.
  • Installer l’onduleur : il faut prendre en compte l’imperméabilité de l’onduleur. S’il répond aux normes IP65, vous pouvez l’installer à l’extérieur sans aucune protection. Cependant, si ce n’est pas le cas, vous devez mettre en place un abri.
  • Mettre en place des panneaux solaires : afin de récolter le maximum d’énergie, vous devez installer les panneaux solaires au-dessus des piliers.
  • Mettre en marche tout le système : dès lors que tous les composants sont bien fixés et mis en place, vous devez les connecter. Une télécommande est disponible à cet effet.
A savoir
La livraison du kit de motorisation est généralement accompagnée de celle d’un gyrophare ou d’un avertisseur sonore. Afin de sécuriser votre portail, vous devez impérativement installer ces dispositifs.

Prix d’un kit de motorisation pour un portail électrique solaire

Les prix des portails solaires varient généralement entre 200 et 2500 €. Il est en fonction du type de motorisation. À cet effet, un kit de motorisation solaire à bras articulé vous coûtera au minimum 400 €. Ensuite, un kit de motorisation à vérin vous coûtera au moins 500 €. En ce qui concerne le kit de motorisation solaire à roue, vous pouvez l’avoir déjà à partir de 200 €. Enfin, il vous faudra 600 € pour vous procurer le kit de motorisation solaire enterrée. Ce sont en général les prix disponibles sur le marché.

Voilà tout ce que vous devez savoir sur le portail électrique solaire.

Trouver un pro Devis gratuit dans votre ville