Comment nettoyer sa toiture sans avoir à monter sur le toit ?

La toiture est l’élément de la maison qui s’expose le plus aux intempéries, aux agressions extérieures et à la pollution. Pour lui donner une chance de durer, il faut la nettoyer régulièrement. Cela peut vous paraître insensé, mais un toit propre conserve plus longtemps sa résistance, son imperméabilité et son esthétique. Sachez qu’il est possible de nettoyer un toit sans avoir à grimper dessus. Mais compte tenu de l’équipement nécessaire pour cette besogne, l’idéal serait de faire appel à un professionnel. Ce dernier fournira un travail de qualité pour un coût réduit.

Quand faut-il nettoyer son toit ?

En nettoyant votre toit, vous le protégez des intempéries. Par la même occasion, vous éviterez de devoir entamer des travaux de rénovation prématurés.

Précisons que l’envergure des travaux de nettoyage du toit dépendra de son état. Ici, une simple vérification visuelle suffit à vous indiquer son état et ses besoins d’entretien. Vous devez tout simplement vérifier la présence des lichens, des mousses et des taches.

A noter
En principe, un toit se nettoie une fois par an. Mais pour l’application des traitements, le mieux serait de les espacer de 2 ou de 3 ans.

Nettoyer une toiture sans avoir à monter sur le toit

Le nettoyage en profondeur du toit implique qu’il faille retirer les végétaux et les taches désagréables qui se sont formés sur le revêtement en tôle, en terre cuite, en ardoise ou en fibrociment.

La première chose à faire est de débarrasser la toiture des plus gros déchets et des résidus. Pour ce faire, vous avez le choix entre les alternatives suivantes :

  • Le nettoyage au pulvérisateur d’eau à haute pression : les saletés incrustées dans la toiture s’en iront sous l’effet de l’eau projetée à haute pression. Et encore, vous n’avez pas besoin de vous rendre sur le toit pour cette opération. L’appareil qui sert à pulvériser l’eau est doté d’une lance télescopique réglable au gré des besoins. Avec la rallonge, il est possible d’atteindre une hauteur de 12 mètres depuis le sol. Vous n’aurez aucun mal à atteindre le faîtage de la toiture. Cependant, cette technique n’est recommandée que pour les toits en bon état. En effet, l’eau projetée à haute pression risque de faire encore plus de dégâts sur les toits abimés. Pour nettoyer les tuiles, il faut s’y prendre de bas en haut, ce qui n’est pas facile. C’est pour cette raison qu’il est préférable de faire appel à des professionnels.
  • Le nettoyage manuel à la brosse : ici, vous aurez besoin d’une brosse dure située au bout d’une perche télescopique et beaucoup de volonté. Après avoir humidifié le toit avec un pulvérisateur d’eau, vous devez frotter les tuiles afin de les débarrasser des salissures et des organismes végétaux qui s’y sont répandus. À la fin de l’opération, il faudra rincer la toiture, une fois de plus avec un pulvérisateur.

Zoom
Nettoyer une toiture sans avoir à monter sur le toit est donc possible, mais cela ne vous exempte pas d’utiliser un support qui vous permettra de gagner de la hauteur, comme des échafaudages par exemple. Sachez que vous pouvez louer et vous faire livrer ce genre d’équipements chez vous.

Optimiser le nettoyage de la toiture avec un produit

Pour prémunir votre toiture de la formation des taches et des mousses, et surtout des infiltrations d’humidité, il faudra utiliser certains produits qui garantissent une protection durable du toit. Attention, ces produits se choisissent en fonction du type de votre toiture. Le produit nettoyant ne sera pas le même pour un toit en tuile et un autre en ardoise.

  • Le chlore et la javel : des produits spéciaux à base de chlore et de javel existent sur le marché, mais ils sont très concentrés. Certes, ils permettent un nettoyage en profondeur de la toiture, mais à la longue, ils finiront par affaiblir la toiture, donc ils sont à proscrire pour les toits en tuiles et en ardoise.
  • L’antimousse : il s’agit d’un produit très simple d’utilisation. Il se pulvérise sur le toit avec une buse spéciale. Ce produit ne nettoie pas les taches, mais il dissout les lichens et les mousses. Il en existe trois types, à savoir l’antimousse soluble dans l’eau, l’antimousse à action rapide et l’antimousse sans rinçage.

Comment appliquer l’antimousse sur une toiture ?

L’application de l’antimousse doit se faire par temps sec. Vos efforts seraient réduits à néant si la pluie venait à rincer votre toiture alors que le produit n’a pas encore correctement séché sur le support. Évitez également d’intervenir par temps chaud, autrement, l’antimousse va s’évaporer trop rapidement.

Par ailleurs, le toit ne doit pas être ni humide, ni gelée. Il n’est pas obligé que le toit soit débarrassé de tous les microorganismes qui s’y sont développés.

Demandez un devis près de chez vous et choisissez nos meilleurs artisans


    Bien entendu, vous n’aurez pas besoin de monter sur le toit. La buse de projection d’eau à haute pression vous sera encore d’une énorme utilité.

    Préparation de l’antimousse
    Préférez les produits antimousse concentrés et biodégradables.
    Pour le traitement curatif d’une toiture de 50 m², il faut 1 litre de produit à mélanger dans 10 litres d’eau.
    Pour le traitement préventif d’une toiture de 50 m², il faut 0.5 litre de produit à mélanger dans 10 litres d’eau.
    Si l’encrassement de la toiture est important ou s’il y a beaucoup de lichen, il sera nécessaire de concentrer la solution antimousse et eau.
    Application de l’antimousse
    L’antimousse ne laisse aucune trace, donc il est préférable de commencer par le faitage. Versez le produit antimousse dans la buse du projecteur d’eau à haute pression et commencez le travail. Les appareils de ce genre sont légers et ils vous évitent de pomper. Ainsi, vous pouvez travailler en toute sécurité.
    Laissez le produit agir
    Les mousses et les lichens ne partiront pas instantanément. Il faut compter quelques mois pour qu’elles disparaissent entièrement dépendamment des conditions atmosphériques et de l’ampleur de l’encrassement.
    L’antimousse qui se compose d’ions d’ammonium quaternaire agit de la même façon que le désherbant systémique. Lorsqu’il est appliqué sur le toit, il pénètre jusqu’à la racine des mousses afin de les détruire. La désagrégation est complétée par l’action du vent et de la pluie.

    Combien coûtent le nettoyage et le produit antimousse

    Si vous décidez de faire appel à un professionnel, le coût de l’intervention va inclure :

    • La superficie de la toiture
    • L’état du toit
    Démoussage avec lance d’eau
    15 à 30 EUR le m²
    Intervention préventive
    10 à 15 EUR le m²
    Traitement à l’antimousse
    15 à 30 EUR le m²
    Traitement hydrofuge
    A partir de 15 EUR le m²

    Le prix de l’antimousse écologique de 1 litre est de 30 EUR.

     

    Prix moyen au m² d’un traitement hydrofuge

    Entre 15€ et 30€
      

    Finaliser le nettoyage avec un traitement hydrofuge

    Une fois que le toit est débarrassé de tous les végétaux et les taches qui s’y sont trouvés, un traitement hydrofuge est à prévoir. Ce traitement hydrofuge aura pour mission de renforcer l’étanchéité du toit et de la prémunir des infiltrations d’eau. En tant qu’imperméabilisant, le produit hydrofuge éradique l’humidité dans les matériaux de construction. Ce faisant, il améliore l’isolation du toit, notamment s’il est poreux.

    Le traitement hydrofuge s’applique encore par l’appareil de propulsion d’eau avec rallonge, donc vous pouvez le faire depuis le sol. Laissez passer une heure entre les deux couches de produit. Si le produit nécessite un rinçage, faites-le. Autrement laisser sécher.

    Trouver un pro Devis gratuit dans votre ville